L’Université de Montréal et Classcraft s’associent pour l’étude et l’avancement de l’utilisation responsable de l’IA à l’école primaire et secondaire

MONTRÉAL, 25 avril 2019 –– Le PDG de Classcraft, Shawn Young, et Thierry Karsenti, professeur à l’Université de Montréal et titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et des communications (TIC), ont annoncé aujourd’hui leur partenariat innovateur, créé afin de soutenir la recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) dans les salles de classe de niveau primaire et secondaire, au Canada et aux États-Unis. Cette annonce a eu lieu lors du Sommet du numérique en éducation.

Classcraft et l’équipe de recherche de Karsenti travailleront de concert pour étudier l’effet que les expériences d’apprentissage soutenues par l’IA peuvent avoir sur la réussite de élèves, notamment en ce qui a trait à l’apprentissage socio-affectif et leur développement académique. Ensemble, ils chercheront à découvrir et à établir les meilleures pratiques pour l’utilisation responsable de l’IA au niveau de l’équité, de la vie privée des élèves et de la capacité des enseignants à personnaliser l’expérience d’apprentissage des élèves.

« Très peu de projets liés à l’éducation et à l’intelligence artificielle ont été menés et définitivement trop peu ont été menés dans des écoles primaires et secondaires, affirme Karsenti. Cette étude pourrait aider les enseignants, les directeurs et même les parents en leur fournissant constamment des recommandations éducatives. Celles-ci pourraient avoir un effet positif sur la motivation et la réussite académique des élèves. C’est très excitant de mener ce projet avec un partenaire comme Classcraft, présent dans 75 000 salles de classe partout autour du monde. »

Située à Sherbrooke et à New York, Classcraft est une entreprise edtech certifiée B Corp, lauréate de plusieurs prix. Plus de 5 millions d’élèves et d’éducateurs dans 165 pays utilisent Classcraft. Chaque mois, Classcraft analyse plus de 50 millions de données afin d’aider les écoles et les enseignants à prendre de meilleures décisions éducatives.

« Le marché de l’emploi que rencontreront les élèves d’aujourd’hui sera défini par de nouvelles technologies comme l’automatisation, l’IA et la génétique. Pour réussir dans cet avenir, nos élèves doivent développer leurs compétences, leur pensée critique et leur capacité à résoudre des problèmes en collaborant, explique Young. Les enseignants utilisant Classcraft génèrent de nouveaux types de données qui nous aident à comprendre la progression des élèves en tant qu’apprenants, mais aussi en tant qu’individus. En combinant ces données à un système de recommandations soutenu par une IA, nous voulons offrir aux enseignants des conseils leur permettant de guider leurs élèves et de les aider à atteindre leur plein potentiel. »

Young ajoute: « Nous sommes au fait de nos responsabilités auprès de la communauté du domaine de l’éducation et nous prenons très au sérieux la protection des données des élèves qui jouent à Classcraft. C’est pourquoi nous tenions absolument à développer cette technologie avec un partenaire de renommée internationale comme la Chaire de recherche du Canada sur les TIC. »

Pour plus d’information:  www.classcraft.com/fr